Laurene H Beauté - 1 bis Rue de l'Ortet, 34430 Saint-Jean-de-Védas, France

Laurene H Beauté

1 bis Rue de l'Ortet, 34430 Saint-Jean-de-Védas, France


Description

Salon de Manucure Laurene H Beauté

le Salon de Manucure Laurene H Beauté vous accueille au 1 bis Rue de l'Ortet, 34430 Saint-Jean-de-Védas, France.

Toute l'équipe de Laurene H Beauté sera ravie de vous accueillir et vous faire profiter de son expertise.

Les horaires d'ouvertures sont:

Lundi 14h30 19h00
Mardi 09h00 19h00
Mercredi 09h00 12h00, 14h00 19h00
Jeudi 09h00 19h00
Vendredi 09h00 19h00
Samedi 08h00 14h00
Dimanche Fermé
Salons de Manucure à saint-jean-de-vedas

Reviews

5 Reviews
Caroline A.

Caroline A.

26/10/2019

Cliente depuis des années et pour encore longtemps. Martine et Johanne sont toujours aux petits soins !


stephanie m.

stephanie m.

24/09/2019

Très bon accueil. Soins et produits de qualité.


Aerialife M.

Aerialife M.

08/09/2019

Une ambiance de détente et de cocooning avec une esthéticienne aux petits soins, c'est le cas de le dire les soins sont magiques et apaisant. Je recommande pour la qualité des prestations, des produits et des conseils. Milles Merci


Mitault M.

Mitault M.

05/09/2019

Honte à vous de refuser quelqu'un en surpoids, ça s'appelle de la grossophobie..... Je ne suis pas en surpoids mais jamais je ne viendrai chez vous, il y a d'autres institut sur St Jean de Védas qui eux ne pratiquent pas de discrimination...


josephine p.

josephine p.

03/09/2019

je suis très déçue et surtout blessée car l'esthéticienne de Mary CORH ou j'allais à Saint Jean de Védas a refusé de me prendre car elle a fait des travaux dans son magasin et elle ne prends plus des personnes en surpoids il faut savoir que malheureusement il y a bcp de personnes dans ce cas j'ai vécu cela comme une forme de racisme et je suis très peinée d'autant que je suis en rémission d'un cancer et que tout ce qui touche au soins du visage c'est très important je veux que vous sachiez tous ce que j'ai subi et pour que les personnes en surpoids ne subissaient pas cet affront